contact écrivain professionnel en profession libérale en france : Ternoise
ecrivain livres papier et ebooks à bas prix
Accueil Ecrivain       Livres en papier   Ebooks     Le Blog   Bio     Romans   Théâtre   Chansons   Essais     + Infos

Il est l'écrivain professionnel du net, l'écrivain .pro, en profession libérale, en France, il vit dans le Lot.
Devenir écrivain professionnel en france est donc possible !... juridiquement avec un code APE 9003B


Contact mail personnel Stéphane Ternoise :

Votre adresse e-mail valide

Votre Nom

Motif contact

MESSAGE
Ecrit correctement et avec précisions...



Contact postal auteur éditeur : Jean-Luc PETIT - BP 17 - 46 800 MONTCUQ

Vous pouvez également laisser un message public :

Votre réaction ou votre avis sur le sujet...

Mentions légales ecrivain.pro :

Propriétaire du domaine : PETIT JEAN-LUC
Nom commercial déposé et pseudonyme : Stéphane Ternoise
Siret : 423 344 191 00014
Profession libérale auteur-éditeur

Hébergement ecrivain.pro, SAS OVH, dont le siège est situé 2 rue Kellermann - BP 80157 - 59100 Roubaix - FRANCE

Le village de Montcuq se situe dans le Lot en France.
MONTCUQ n'est pas une invention du MONOPOLY ! Ni du PRG !
Page de l'écrivain professionnel en profession libérale en france

(merci de m'avoir signalé un problème sur cette page de contact... une erreur lors du transfert d'un fichier... tout est "normalement" désormais opérationnel)

Quelques données officielles :
2,3 millions de travailleurs indépendants recensés en France : environ 500.000 professionnels établis en professions libérales...

Les écrivains passent surtout par un éditeur...
Mais : APE 9003B est possible - autre création artistique
Petites confidences issues de livres :


Je me suis rêvé footballeur, coureur du deux cents mètres aux jeux olympiques, tennisman à Rolland Garros, puis écrivain transformant le monde, le réécrivant, Mesrine en jeans blouson noir, chanteur, acteur, agent secret...
Peu importait : le rêve c’était changer la réalité.
Libre, liberté. La vraie vie est ailleurs. C’est devenu mon slogan vers 17 ans. Un slogan certes. Mais ce slogan m’aida à tenir debout.



Karine ira au lycée Châtelet. L’idée ne me vient même pas de choisir en fonction d’elle. Il aurait sûrement été très romantique d’avoir pensé « Karine, je ne t’oublierai pas, un jour, un jour... Mais là où je dois passer personne ne peut m’accompagner... Si j’en sors vivant je serai écrivain... et alors peu importe où tu sois... nous serons heureux... »
Je parle de moins en moins. Ils prétendent « il se renferme »... La conscience de ce que je dois faire s’incruste en moi : je sais que je suis le seul à pouvoir mettre fin à l’oppression. Arras ou Reims je trouverai la solution...



sur le forum : La fête de la lecture de Boé 2016
Lecture article.

contact écrivain professionnel profession libérale en france Ternoise