Jacques Bienvenu son interview 2018 dans le cadre du salon du livre. Quand Jacques Bienvenu parle de sa vie avec les enfants et la musique


Accueil Ecrivain       Livres en papier   Ebooks     Le Blog   Bio     Romans   Théâtre   Chansons   Essais     Contact   + Infos


Jacques Bienvenu...

- Dans quel genre littéraire vous situez-vous ?
Jeunesse, poésie, familles

- Votre premier livre publié ?
Le Magicien des Mots - histoire en vers de 64 pages format A4 en 2003



- Depuis, il y eut ?
Un coffret CD X 2 avec un manifeste de 36 pages sur la condition des enfants 5 albums CD jeunesse : Panique au Pays Vert, Du rififi au Pays du Silence, Charivari au Pays Bleu, La montagne aux mille et UN secrets, Dérive au Pays Blanc

- En trente mots, au maximum, retenez l’attention, résumez-vous :
Passionnément amoureux des enfants, de littérature jeunesse, de chansons et de musiques de toutes sortes, de nature, de famille, de contes et fables, d’histoires merveilleuses, de photographies, bref d’art en général mais d’un naturel enfantin et joueur par essence.

- Comment devient-on écrivain ? Et pourquoi ? Vous considérez-vous écrivain ?
Ecrivain est un bien grand mot dont certains se targuent trop facilement. Je dirais que je suis un raconteur d’histoires qui aime faire rêver petits et grands et partager avec eux une certaine vision de la vie car on en n’a qu’une... J’adore la complicité et aussi les mots car on peut tellement bien jouer avec...

- De quels auteurs êtes-vous imprégné ? Références ?
Mes références sont très classiques (Bac littéraire avec mention Bien donc Hugo, Balzac, La Fontaine; les philosophes français du 18 ème) mais j’adore surtout des auteurs comme Pagnol, Giono, Genevoix, Alphonse Daudet, Selma Lagerlof, l’univers de tous les contes à l’échelle mondiale et les poètes comme Jacques Prévert ou encore Jacques Charpentreau (Tiens des Jacques...) et sûrement à cause ou grâce à mon métier d’enseignant du primaire instit, j’ai eu près de 40 ans pour lire lire et encore lire pour les enfants. De plus j’étais un dévoreur de livres déjà tout petit.

- Êtes-vous d’accord avec la nécessite d’avoir lu une dizaine de livres d’un auteur pour en être vraiment "proche" ? Oui je pense.

- De quels auteurs avez-vous lu au moins 10 livres ?
Aucun. C’est évident non ? Est-ce que toutes les histoires des "Lettres de mon moulin" comptent sinon j’ai bon...

- Participez-vous régulièrement aux salons du livre ? Qu’y cherchez-vous, qu’y trouvez-vous ?
Oui les salons m’attirent tous comme les spectacles que j’anime à cause de la surprise ou plutôt des surprises qu’ils induisent (lieux, personnes ou mêmes personnages et rencontres, nourriture, terroir, anecdotes, fête "sage", public, enfants, observation et écoute de tout... nouveautés.

- Montcuq en Quercy Blanc... Y êtes-vous déjà venu ? (Ou l’une des communes anciennes, la plus connue étant Montcuq)
Oui il y a deux ans en salon. Un peu morne pour le premier mais il faut un début à tous. Belle passe d’armes avec la Mairie. Belle commune. C’est là que j’ai eu l’heureuse occasion de rencontrer un certain Stéphane entre autres...

- Troisième édition du Salon du livre. Avez-vous suivi les "péripéties" du "Miracle de Montcuq" selon "La Vie Quercynoise" en 2016 au "Miracle de Montcuq acte 3" en 2018 ? Non faute de temps.

- Georges Coulonges. L’avez-vous lu, connaissez-vous certaines de ses chansons ?
Non pour les mêmes raisons.
- Participerez-vous à la causerie littéraire du samedi ?
Non par manque de temps et occupation ailleurs.

- Éditeur traditionnel ou propre éditeur, raisons, avantages et inconvénients ?
Je suis édité par notre association "Enfance et Chansons" qui produit aussi nos spectacles. Les avantages sont une liberté totale à tous les niveaux. Les inconvénients concernent plutôt la distribution mais comme je le dis souvent : "C’est bien beau de faire des livres mais il faut ensuite les défendre et aussi que le public adhère". C’est pourquoi je fais beaucoup de salons aussi. Soyons honnêtes. Le plus important dans toutes ces chaînes c’est le lecteur et lui seul ! être libre, dans la jungle des parutions puissance mille et plus d’aujourd’hui, me paraît de nos jours être un luxe sans égal, qui plus est dans la jungle de parutions où l’on voit bien que chacun cherche à faire de l’argent et notamment de qui m’agace au plus haut point, sur le dos des enfants !

- Vous sentez-vous observateur du monde, de notre époque ? Vos livres apportent une "compréhension du monde" ou autre chose... ?
Tout à fait car du fait encore de mon ancien métier, (instituteur) mes livres se veulent pédagogiques et développent toujours un thème plutôt éducatif même si la forme est elle de contes modernes voire très modernes. Je pense être également un ardent défenseur de la cause enfantine.

- Etat d’esprit du moment ?
Une forme de sérénité mais toujours curieusement dérangée par ce satané doute qui ne vous lache jamais... heureusement ?

- Comment voyez-vous, espérez-vous, vos prochaines années ? Avez-vous une idée de vos prochains livres ? De votre "espérance de vie" ?
Je pense continuer à écrire mais ce n’est pas moi qui déciderai. Je laisse ce soin aux enfants qui diront si mes écrits leur plaisent ou pas, sont d’actualité ou pas... Pour mon espérance de vie je n’aurai sûrement pas assez d’une seule vie pour rendre aux enfants ce qu’ils m’ont apporté et m’apportent encore chaque jour. À quoi bon vivre vieux si l’on n’a plus de projet. Une vie sans projet est une vie sans âme tout comme un foyer, une école, une classe, un monde... sans espoir. Je suis bisounours là non ?

- La vidéo, que pensez-vous du résultat ?
J’en suis très satisfait et me fais un plaisir de réécouter de temps en temps non par forfanterie mais pour vérifier si mes propos sont conformes à ma vie qui avance...
- Intéressé de nouveau ? Oui je suis un éternel bavard qui s’ignorait...

- Figurez-vous parmi les abonnés Youtube ? OUI
Pourquoi ? J’aime l’humour et le ton décalé de la chaîne ainsi que les paysages...

- Que pensez-vous de la société actuelle ?
Eh bien qu’elle ralentisse radicalement et que l’on marque une pause dans la quête du pouvoir et de l’argent, ceci dans l’intérêt des enfants et donc des générations futures !

- Ne seriez-vous pas un grand naïf Jacques ?
Sûrement mais avec une grande fierté.

Publié dans le livre du salon du livre.

Acheter en papier ou obtenir gratuitement en numérique Montcuq en Quercy Blanc Troisième salon du livre


- Jacques Bienvenu en vidéo sur salondulivre.tv.

‎- Jacques Bienvenu sur http://www.lire.mobi.

 photo Montcuq en Quercy Blanc salon du livre 2018

Montcuq en Quercy Blanc salon du livre 2018





Votre réaction ou votre avis sur le sujet...

Article du 25 juillet 2018 à 17 : 02.


Article sur un sujet très proche : Montcuq en Quercy Blanc le salon du livre 2018 (bonne lecture...)

Article précédent : Valérie Rinaldo interview écrite 2018 dans le cadre du salon du livre (sur ce blog)