Livres en papier   Ebooks     Le Blog   Bio     Romans   Théâtre   Chansons   Essais     Contact   + Infos

Le Vigan dans le Lot participation à un salon du livre près de Gourdon

Après de nombreuses années



 

 

Edito écrivain

Photos

Biographie

chansons


Après de nombreuses années où je ne voyais pas l’utilité de participer à l’animation presque culturelle des communes de la région, j’ai accepté l’invitation du septième salon du livre de Le Vigan.




Je passais près du village ce jour-là, la coïncidence m’avait décidé. J’allais donc voir l’évolution et surtout la manière dont ma propre évolution serait reçue.
Le Vigan, village semblant dynamique... versant démographique, passé de 922 habitants en 1990 à 1189 neuf ans plus tard et 1324 en 2008 selon les web informations disponibles.
C’est décevant mais guère surprenant : je n’irai plus à le Vigan, près de Gourdon... dans ces conditions...
Certes le repas offert par l’organisation fut de grande qualité, dont un apéritif local pour lequel les excès seraient compréhensibles si l’écrivain repartait avec un chauffeur (mais l’écrivain conduisant sa voiture, il restera raisonnable)
Certes la salle est magnifique pour une petite commune... mais la municipalité semble avoir oublié la nécessité de panneaux... il faut vraiment vouloir la trouver...

Le Vigan sait recevoir de manière culinaire mais pas littéraire. Pourquoi m’avoir invité si même parmi les organisateurs nul ne semblait vraiment vouloir découvrir mes livres ?
Certes, je m’en doutais un peu : taper écrivain lotois ou même écrivain sur internet, c’est obtenir mon adresse postale. De mon adresse à mon catalogue, il n’y a qu’un clic... mais non, je n’étais là que pour le nombre d’auteurs nécessaire à une organisation réussie...
Y aurait-il des dissensions entre l’association organisatrice et la mairie ? En arrivant dans Le Vigan, j’ai douté qu’un salon du livre y fut organisé ! Des affiches pour une brocante, pour les élections européennes... mais si, près de la salle, une petite affiche jaune... il fallait avoir trouvé la salle !
Alors, qui a intérêt à la disparition de cette manifestation ?
J’ignore même si monsieur Daniel Souladié, maire, fut des quelques badauds...
Nous n’avons pas vu monsieur Gérard Miquel ni de représentant du Conseil Général... (voir les sites lotois ) Ce qui n’est pas plus surprenant.
Oui, internet : vive le web livre aussi pour les écrivains... Je n’irai plus à Le Vigan dans ces conditions... j’ai une autre solution pour faire connaître mes écrits... et visiblement ils n’intéressent pas là-bas (les écrits des autres auteurs n’intéressaient guère plus les quelques badauds...)


Auteur écrivain

Le 18 05 2009 à 17 : 19


Passer par l' accueil et catalogue écrivain -

Le le contact écrivain dans le menu général

Les meilleures ventes.



Vous pouvez commenter :

Votre réaction ou votre avis sur le sujet...


- Commentaire (avis 42), du 26 août 2014 à 5 H 55 : Et pourtant, quoi de plus normal ! le lotois était le poète du naturalisme. Il avait attendu, espéré La Terre, comme une synthèse du réalisme, comme une symphonie merveilleuse du sol auquel l'atavisme nous rive par l'amour. Et quand les suffrages du peuple l'appelèrent à l'honneur, comprenant toute l'étendue de son devoir, même dans les limites restreintes de cette commune, il allait au peuple, se mêlait à lui, étudiait les questions qui le touchent et s'appliquait, dans un
sur le forum : La fête de la lecture de Boé 2016
Lecture article.