Livres en papier   Ebooks     Le Blog   Bio     Romans   Théâtre   Chansons   Essais     Contact   + Infos

Patricia Martin et écrivain professionnel du roman de Haruki Murakami à ce site

France-Inter, dimanche



 

 

Edito écrivain

Photos

Biographie

chansons


France-Inter, dimanche 17 mai 2009
Le Masque et La Plume de Jérôme Garcin, avec Arnaud Viviant, journaliste à Regards, Olivia de Lamberterie, journaliste à Elle, Jean-Louis Ezine, le journaliste du Nouvel Observateur et Patricia Martin de France-Inter...
Masque et La Plume littérature.




Patricia Martin posa sûrement l’interrogation la plus intéressante de l’émission : « qu’est-ce que ça veut dire écrivain professionnel ?»
C’était au sujet du roman « Autoportrait de l’auteur en coureur de fond », de Haruki Murakami, paru aux Editions Belfond.
Malheureusement, elle ne cherchait pas la réponse ! C’était juste une interrogation... exclamative !... Une critique du livre.
Naturellement, Patricia Martin, pas plus que les autres, Jérôme Garcin, Arnaud Viviant, Olivia de Lamberterie, Jean-Louis Ezine, ne connaissent Ternoise !
Alors l'écrivain pour vivre de son indépendance a aussi un site de rencontre , de la rencontre pas forcément littéraire !...

Ils sont encore dans la vieille optique où l’écrivain doit appartenir à une écurie. Il n’est peut-être pas surprenant que Jérôme Garcin, grand amateur des chevaux, pense ainsi... et limite la littérature au microcosme...
Néanmoins j’écoute le masque et la plume... ce soir-là aussi : L’hirondelle avant l’orage de Robert Littell (qui doit être lotois), Sur le sable de Michèle Lesbre, Intrigue à Versailles, d'Adrien Goetz, L’homme qui m’aimait tout bas, d’Eric Fottorino (microcosme des journalistes parfois écrivains), La vie passera comme un rêve, de Gilles Jacob (microcosme festival de Cannes)


Le 18 05 2009 à 18 : 53


accueil et catalogue écrivain .

Le web le contact écrivain dans le menu généralsur ce site.

Les meilleures ventes.



Vous pouvez commenter :

Votre réaction ou votre avis sur le sujet...


- Commentaire (avis 49), du 25 août 2014 à 12 H 10 : Hier encore, nous admirions la vigueur de votre verte vieillesse, et aujourd'hui nous venons avec tristesse déposer sur votre tombe ouverte le dernier hommage de notre deuil et de notre parole émue. Homme de bien et pratiquant, il était prêt à répondre au suprême appel.
sur le forum : La fête de la lecture de Boé 2016
Lecture article.