M Jean-Luc MARX Préfet du Lot regarde trop la télé ? Vendredi 3 décembre interdiction des transports scolaires dans le Lot.

Pourquoi cette interdiction

ecrivain livres papier et ebooks à bas prix
Accueil Ecrivain       Livres en papier   Ebooks     Le Blog   Bio     Romans   Théâtre   Chansons   Essais     Contact   + Infos



Pourquoi cette interdiction ?
Le jeudi 2 décembre 2010 j'ai écouté France-Inter, j'ai regardé les prévisions météos gratuites sur internet.
Et il me semblait évident qu'il n'y aurait PAS DE NEIGE sur nos routes lotoises.





Vendredi 3 décembre alors que les transports scolaires étaient au garage, j'ai traversé le lot de Montcuq à Limogne, sans la moindre difficulté.
En me demandant pourquoi cette interdiction ?

Monsieur Jean-Luc MARX, étant devenu Préfet du Lot en 2009, penserait-il que notre département est en Bretagne ?
Monsieur Jean-Luc MARX, Préfet du Lot, aurait-il trop regardé la télévision ?

Alors, la préfecture a appliqué, selon l'expression, le principe de précaution !
Les familles ont donc dû gérer les enfants, car naturellement aucun employeur n'aurait accepté l'excuse "les routes sont enneigées je ne peux pas venir au bureau."

Cette décision préfectorale est difficilement compréhensible, l'excuse d'une alerte de Météo France n'est pas recevable pour expliquer cette décision d'annuler ces transports.
Les bus auraient pu circuler, et je le savais jeudi soir.
Décision prise trop tôt car "le responsable" était ailleurs jeudi ?
On ne peut que se répandre en hypothèses.

Auteur écrivain

Le 04 12 2010 à 18 : 52


Les meilleures ventes.



Vous pouvez commenter :

Votre réaction ou votre avis sur le sujet...


- Commentaire (avis 27), du 27 août 2014 à 13 H 40 : Dans le Journal, Jean Ajalbert se servit de cet exemple pour prêcher la croisade pour la défense des écrivains dont le sort matériel n'est pas toujours en rapport avec le labeur fourni et les services que par leurs œuvres ils rendent à la collectivité. Dans son premier livre de souvenirs, Au Banquet de la Vie, il raconte ses "déboires", son échec devant les juges de l'Ecole de Droit de Paris, alors qu'il était, en même temps qu'étudiant, attaché au cabinet du ministre de l'Intérieur.
sur le forum : La fête de la lecture de Boé 2016
Lecture article.